Je ne suis pas en gratitude, ça fait quoi ?

Il y a des fois où on a pas envie d’être en gratitude,
Ni d’être joyeuse, mais être dans l’histoire dramatique du mental et des émotions..
 
Et c’est ok !
 
 
Si cela vous arrive, c’est tout à fait normal, vous êtes humaine !
 
 
Et non, ce n’est pas parce que parfois vous êtes dans l’émotionnel, ou que vous maudissez l’univers, voire même que vous ayez des vibrations extrêmement basses que vous allez attirer les foudres cosmiques.
 
 
Ça ne marche pas comme ça (et heureusement!)
 
 
Nos 60.000 pensées quotidiennes auraient déjà créé le chaos sur terre .. (même si on est en bonne voie, non, ce n’est pas de notre faute,..)
 
 
L’hypersensibilité prend sa source à différents endroits de notre vie : parfois depuis la vie intra-utérine ou encore issues d’expériences de vie..
 
 
Et on peut avoir des difficultés à être reconnaissante, ou en gratitude, même d’avoir un toit sur la tête … parce que notre système interne est tellement sensible et insécure que la gratitude, il n’en a rien à faire car sa principale occupation, à ce moment-là, c’est la survie.
 
 
Résultat, tout changement, même minime, peut être perçu comme un danger.
Observez simplement dans votre activité …
Mais surtout, observez ce qui se passe dans le corps quand vous voulez de changement.
 
 
Du coup, quoi qu’on fasse, quoi qu’on mette en place rien n’y fait.
 
 
Et la clé n’est pas de faire plus de développement personnel (ou spirituel) car ça active encore plus de pression et d’anxiété sur un système déjà sensible.
 
 
Et il y a une explication logique à cela.
 
 
Dans quelques jours, je vous proposerai une conférence sur cette thématique, qui sera l’occasion d’ouvrir les portes du programme « Self Love By Design« .
 
 
Donc, respirez, tout va bien.
Vous avez le droit de ne pas être en gratitude, ni reconnaissante de quoi que ce soit si vous n’en avez pas envie.
 
 
Je ne le suis pas toujours, même rarement pour tout vous dire.
Je suis heureuse de ma vie et de ce que je crée.
Je suis heureuse des belles rencontres que je fais.
Des belles personnes dans mes programmes.
 
 
Pas en gratitude.
 
 
Car la gratitude envers l’univers, la vie ou tout autre chose, c’est comme si on s’adressait à quelque chose d’extérieur.
 
 
Et tant qu’on est tourné vers l’extérieur, on ne prend pas sa place.
Et le risque, ce sont les attentes..
 
 
Nous sommes créatrices.
On n’attend pas que quelqu’un nous amène quelque chose.
C’est une question de positionnement intérieur.
 
 
Et ça, ça change tout !
 
 
Alors si ça ne vous parle pas (ou plus) tous ces concepts de développement personnel / spirituel, lâchez-vous la grappe..
 
 
Parce que n’est pas cela qui mettra en péril votre activité et rien de mal ne vous arrivera non plus..
 
Observez le discours dans le mental, pile quand j’écris ça. Ça peut être intéressant de voir ce qui se raconte tout seul dans votre tête, sans que vous ne puissiez le contrôler. Ça, c’est l’expression de l’inconscient. Ou une mémoire qui passe à travers vous. Ou autre chose..